Je vous propose de prendre un moment pour observer votre vie, de porter votre attention sur les émotions, sentiments, sensations, pensées que cela génère. Dans certains aspects de votre vie, vous trouvez-vous insatisfaits, bloqués, limités, en souffrance?

Souvent nos croyances sont à l’origine de ce qui bloque dans notre vie, des limitations et souffrances que nous rencontrons. Nos croyances sont à l’origine de notre expérience de la réalité. En d’autres mots, elles sont le filtre à travers lequel nous voyons le monde, et nos pensées, émotions, comportements découlent de ce regard. Donc, si nous voulons transformer notre vie, nous devons transformer nos croyances qui sont à l’origine de ce qui ne nous convient pas dans notre réalité actuelle.

Qu’est-ce que c’est, une croyance?

Une définition possible de croyance est : « la certitude par laquelle l’esprit admet la vérité ou la réalité de quelque chose », et également « la certitude que nous sentons être vraie dans notre cœur ». Nous avons de croyances dans tous les domaines : sur nous, l’amour, la famille, l’argent, le bien, le mal, l’amitié, la santé, la maladie, la vie, le travail…

Les croyances ne sont pas bonnes ou mauvaises en soi. Mais il y a des croyances qui participent à notre bien être, à notre épanouissement, à notre santé, et des croyances qui peuvent nous rendre malades, qui nous limitent et nous bloquent dans notre vie.

Voici quelques exemples de croyances limitantes : « la vie est dure », « on ne peut pas tout avoir », il ne faut pas trop s’écouter », « l’argent ne fait pas le bonheur », « je ne suis pas à la hauteur », « je ne suis pas intéressant(e)…

La plupart des croyances qui nous limitent sont inconscientes. Elles sont difficiles à repérer parce que pour nous elles sont vraies, font partie de notre réalité, elles sont une évidence.

Comment intégrons-nous une croyance?

La plupart de nos croyances se sont construites dans notre enfance à partir de l’interprétation que nous donnons à nos expériences personnelles ainsi que de tout un ensemble d’éléments composés entre autre par les croyances partagées par notre environnement familial, social, culturel, notre éducation… une fois nos croyances acceptées nous voyons la réalité à travers elles.

Nous ne choisissons pas une croyance de façon consciente, sinon nous n’aurions que celles qui contribuent à notre réussite, à notre bonheur.

COMMENT TRANSFORMER UNE CROYANCE?

1. La repérer

Le premier pas pour se débarrasser d’une croyance à l’origine de votre souffrance, blocage, limite… est de la repérer. Le fait d’en être conscient et de mettre en doute sa vérité va créer une ouverture qui va permettre de la remplacer. Pour repérer vos croyances, observez vos pensées, émotions et comportements en lien avec ce qui vous pose problème. Posez-vous des questions jusqu’à remonter à la croyance. Parfois c’est utile de se faire aider pour cela.

Par exemple, imaginons que j’aie une difficulté pour créer des liens. En observant mes pensées je pourrais trouver que les gens ne s’intéressent pas à moi. Pourquoi? Parce que je ne suis pas intéressante. Voila la croyance : « je ne suis pas intéressante ».

2. Remplacer la croyance limitante par une croyance bénéfique

Une fois la croyance identifiée, demandez-vous quelle serait la croyance la plus bénéfique pour vous qui pourrait remplacer celle qui vous est toxique. Dans notre exemple, cela pourrait être « je suis intéressante ».

3. Recherchez des faits probants

Rappelez-vous que nous intégrons les croyances de façon empirique. Quelle que soit votre croyance, vous l’avez reconfirmée à de nombreuses reprises par vos expériences, donc pour la remplacer par une nouvelle croyance vous devez vous prouver qu’elle est vraie. Mettez-vous à la recherche des faits qui le prouvent.

Si j’ai la croyance « je ne suis pas intéressante » et que je me retrouve dans une soirée où je connais peu de personnes, ma croyance me fait craindre que ces gens ne me trouvent pas intéressante et, dans cette crainte, je vais me mettre en retrait. Les personnes qui ne me connaissent pas peuvent supposer que je ne m’intéresse pas à elles et vont alors me laisser tranquille. Résultat, personne ne me parle et je me dis que c’est parce qu’ils ne me trouvent pas intéressante.

Nos croyances induisent des comportements qui vont donner des résultats qui à leur tour vont confirmer la croyance d’origine. Nous pouvons prouver de cette façon la validité de n’importe quelle croyance.

La question est : Que voulez-vous prouver?

Si vous souhaitez allez plus loin, le Programme Toltèque que je propose pourrait vous intéresser.

Pour en savoir plus : https://www.coeurdecristal.net/programme-tolteque/